fbpx
Sélectionner une page

En tant que jeunes parents, nous sommes confrontés à un dilemme quand il s’agit de la question de nos enfants et des écrans. Si nous essayons de les préserver d’une surexposition aux différents appareils électroniques, nous avons aussi conscience que leur avenir réside dans les nouvelles technologies… que nous utilisons nous-mêmes déjà à outrance (nous lisez-vous sur votre ordinateur, votre tablette, votre smartphone… ou les trois ?). Comment concilier, alors, le désir d’accompagner nos enfants dans la modernité technologique sans s’y perdre totalement et en conservant un pied dans la « vraie vie » ?

Un enfant actif devant l’écran

Quand nous nous sommes lancés dans l’aventure Corneille, cette réflexion a été au fondement de notre démarche. Nous-mêmes parents d’enfants en bas âge, nous avons essayé (tant bien que mal…) de leur éviter de passer trop de temps inactifs devant la télévision ou devant les programmes de Youtube, craignant de les voir « gober » des images qui peuvent s’avérer parfois difficiles à comprendre, inadaptées, voire choquantes pour eux, ou encore d’être les cibles inconscientes de publicités bien ciblées. Toutefois, comme l’indique l’excellent rapport de l’Académie des Sciences, force nous a été de constater qu’une utilisation intelligente d’un écran interactif (tablette ou téléphone) peut être une aide tout à fait bénéfique au développement d’un enfant, et cela dès 2 ans. Le rôle actif de l’utilisateur est ici essentiel : c’est l’enfant qui doit s’approprier le jeu (ou l’application) proposé, le manipuler puis en tirer les conclusions adéquates.

Vers un apprentissage autonome et ludique

L’envie de mettre le meilleur de la technologie au service d’une application d’aide à l’apprentissage de la lecture est alors née. En proposant des modules adaptés aux jeunes utilisateurs, nous avons souhaité que les enfants renforcent l’apprentissage scolaire de la lecture de manière autonome et ludique. Dans l’application, un parcours personnalisé propose à chaque enfant des activités de déchiffrage phonétique, de reconnaissance graphique de mots, de traçage de lettres, mais aussi d’autres activités, comme la réalisation de dessins ou l’écoute de comptines qui visent à renforcer les différents acquis. Ainsi, tout en restant divertissant, Corneille invite à automatiser un code qui n’est pas inné, l’alphabet, par un exercice répétitif journalier. Basée sur les dernières recherches cognitives (nous y reviendrons plus tard) et testée par des enseignants, l’application Corneille transforme la répétition en jeu quotidien, accompagné par les parents.

À nous, parents, de guider nos enfants

Car l’enfant n’est pas le seul acteur de l’application : nous sommes également convaincus que le rôle des parents est essentiel. Pas seulement dans la limitation du temps d’écran, mais aussi dans le suivi du progrès des enfants. Pour répondre à la nécessité d’accompagnement parental, Corneille propose un module qui offre, de manière hebdomadaire, un rapport sur le temps passé dans l’application et l’évolution des utilisateurs, permettant aux parents de juger de l’état de la progression dans l’application, mais aussi de se plonger avec l’enfant dans l’application et la lecture.

Notre credo

Parce que nous voulons offrir un contenu pédagogique de qualité dans une forme moderne, interactive et ludique ; parce que nous pensons que l’apprentissage et l’amour de la lecture sont essentiels à la constitution de futurs adultes responsables ; parce que nous militons pour un usage positif et accompagné des nouvelles technologies par les enfants, Corneille s’engage à offrir aux enfants du temps d’écran intelligent !

Petite bibliographie/webographie

L’enfant et les écrans, rapport de l’Académie des sciences

http://www.academie-sciences.fr/pdf/rapport/avis0113.pdf

« La famille tout écran », guide du Centre pour l’éducation aux médias et à l’information.

http://www.clemi.fr/fr/guide-famille/le-guide-pratique-la-famille-tout-ecran.html

Chat de Serge Tisseron, psychiatre, avec les lecteurs du Monde

https://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/01/23/il-faut-donner-a-l-enfant-un-temps-global-d-ecran-par-jour_1821463_651865.html