Corneille sur les bancs de l’école [partie 1]

Depuis quelques mois, Corneille mène, en partenariat avec l’université de Lille, une expérimentation en classe. Nous allons aujourd’hui à la rencontre d’Annick Bernard, enseignante dans l’un de nos CP partenaire à Baisieux.

CORNEILLE : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis enseignante en classe de CP à l’école Saint Jean-Baptiste de Baisieux (59). Chaque année, je cherche à adapter mon enseignement aux élèves qui me sont confiés en utilisant des méthodes variées qui ont fait leur preuve ou complètement innovantes.

CORNEILLE : En quoi consiste l’expérimentation de l’app Corneille ?

L’utilisation de Corneille s’est déroulée durant la deuxième période de l’année scolaire. Après un test de niveau de lecture, l’application a été présentée aux élèves sur les tablettes. Ils l’ont utilisée trois jours par semaine pendant 30 minutes. Chacun a suivi un parcours personnalisé grâce à des jeux variés interactifs, des jeux de lettres, de syllabes, de la lecture de phrase à voix haute et la possibilité de se réécouter dans le casque.

CORNEILLE : Que retenez-vous de cette expérience ?

Cette expérimentation a permis d’offrir aux élèves un support attractif, innovant et personnalisé pour être au plus proche des besoins de l’élève. Grâce à App Corneille, des élèves un peu réservés se sont montrés plus actifs et entreprenants pour découvrir les différents personnages, des jeux, avec l’envie de progresser pour lire les petites histoires. Le temps de 30 minutes, proposé quotidiennement, permet de donner un temps d’écran différent où l’élève est acteur de ses apprentissages. C’est tout naturellement que ce nouveau support est venu compléter leur démarche autonome d’apprentissage

« Cette expérimentation a permis d’offrir aux élèves un support attractif, innovant et personnalisé « 

– Annnick Bernard

CORNEILLE : Quelles ont été les réactions des élèves ?

Les élèves ont tout de suite adopté l’univers apaisant et coloré d’App Corneille : le renard qui les accueille et les personnages qu’ils rencontrent dans les différents jeux. Ils ont apprécié de pouvoir choisir leurs jeux à leurs rythmes sans se sentir en échec avec une préférence pour l’activité qui permet de se réécouter après lecture à voix haute.

À propos...

Annick BERNARD

Professeure des écoles à Baisieux dans un CP ayant participé à l'expérimentation.

Retrouvez la suite de l’interview en cliquant ci-dessous